La branche du portage salarial a conclu un accord de désignation de son futur OPCO (signé par le PEPS, la CGT, FO et la CFTC), dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage prévue par la loi 2018-771 relative à la Liberté de choisir son avenir professionnel, et notamment son article 39 qui prévoit la création d’opérateurs de compétences se substituant aux actuels OPCA.

La branche a désigné l’opérateur de compétences correspondant au projet d’OPCO « WELLCOM » découlant notamment de l’évolution de l’actuel opérateur de la branche du portage salarial (OPCALIA) et qui prévoit l’intégration d’une filière « Enseignement, emploi, formation » dans laquelle la branche du portage salarial se reconnait.

Elle estime en particulier que ce projet apporte des garanties suffisantes sur :

  • La réalité et la qualité de la présence territoriale,
  • La capacité à accompagner branche, entreprises et salariés dans l’ingénierie de développement des compétences,
  • La gestion paritaire et associative de l’opérateur,
  • La cohérence de son projet global.
Catégorie 
Actualité