Une récente décision de la Cour de Cassation (Cass. soc., 20 novembre 2019, nº 18-20.208), a précisé qu’un salarié dispose d’un délai de 2 ans à compter de son exigibilité, propre à l ...

La suite est réservée aux abonnés.