france-portage-salarial-entreprises-avantages-2.jpg

Le portage salarial est un statut encore méconnu dans notre société, et plus grave de nos politiques. Pourtant ce statut répond aux besoins de l’évolution du marché du travail. Pour résumer le porté, il s’agit d’un indépendant, avec la sécurité sociale en plus.

« L’ordre social ne vient pas de la nature ; il est fondé sur des conventions ». Ainsi écrivait Jean-Jacques Rousseau, dans Le Contrat social. Pour ce qui nous intéresse, cette phrase signifie que, pour construire un ordre social, l’homme doit créer et s’imposer des normes sociales, contraires à son état naturel mais qui organisent la société et ses relations avec elle. En ce sens, il existe des normes qui touchent tout à chacun et régit notamment le monde professionnel. Elles sont résumées sous la forme d’un contrat (accès direct à la réglementation du portage salarial).

Le portage salarial ne fait pas défaut à cela. Bien au contraire, il implique lui-aussi la signature d’un contrat qui organise les relations entre trois personnes : le salarié porté, la société de portage et l’entreprise cliente. Néanmoins, la nouveauté de ce statut permet à chacun d’avoir une part de choix et donc de liberté dans la construction de cette relation. On s’éloigne alors du contrat type dit « vertical » entre l’employeur et son salarié. Ici, il s’agit plutôt d’inscrire en noir et blanc une bonne-entente entre les trois parties du contrat, placées sur un même pied d’égalité dû à aux responsabilités qu’elles ont les unes par rapport aux autres. Ainsi se définit la relation du portage salarial, relation bénéfique à toutes les parties pour manager soi-même sa vie professionnelle !

La relation tripartite du portage salarial : tout bon pour le porté !

Les avantages pour un professionnel qui prend la voie du portage salarial, sont multiples et diffèrent selon qu’on soit retraité, cadre, jeune diplômé ou femme... Mais intéressons-nous ici à quelques avantages communs à tous.

Le portage salarial est un dispositif qui permet au porté d’intervenir auprès de clients dont il est le « propriétaire », sans avoir à s’enregistrer comme indépendant, ni à monter sa propre structure juridique. S’appuyant sur la société de portage salarial qu’il a lui-même choisi, le porté a la garantie d’être salarié et pleinement autonome face à ces clients pour prospecter, négocier et intervenir. C’est l’autonomie fonctionnelle. Ajouté à cela, le porté bénéficie de tous les avantages sociaux que lui donne ce statut de salarié. 

C’est la société de portage (par exemple ABC Portage) qui assure la gestion du statut social du professionnel autonome, l’administration juridique et comptable de sa relation avec ses clients. Ainsi, après avoir choisi lui-même le service qu’il proposera à ces clients, le porté peut se consacrer pleinement au développement de son activité et à la réalisation de ses missions. Les seuls comptes qu’il devra rendre, ce sera à la société de portage, son client n'étant jamais son employeur et, de fait, ne peut lui donner d'ordres ou instructions. Le porté a donc toute l’altitude sur la prestation qu’il fournit et sur comment il la fournit. Il manage donc sa vie professionnelle en toute sécurité, liberté et simplicité !

De bonnes nouvelles aussi pour l’entreprise cliente et la société de portage !

On commence à bien deviner les avantages qu’acquiert un professionnel qui prend la direction du portage salarial. Mais ce que l’on sait moins, c’est que l’entreprise cliente et la société de portage sont également gagnantes dans ce processus. En effet, pour l’entreprise cliente, le portage salarial est également un gage de simplicité, de sécurité et d’efficacité, les maîtres-mots de ce statut. En effet, en étant à l’origine du choix du porté, elle s’assure d’obtenir les meilleures prestations pour répondre à sa demande. Ainsi le portage salarial lui permet de trouver des compétences qu’elles n’ont pas en interne en faisant intervenir un professionnel autonome, le temps d’une prestation, sans avoir la gestion administrative d’un nouveau salarié, tout en lui assurant une certaine sécurité.

Quant à la société de portage, elle se positionne comme le cœur de cette relation. C’est par elle que toutes les tâches administratives et laborieuses passent. Outre ce rôle, on peut retenir cette idée : le société de portage joue l’intermédiaire entre le porté et l’entreprise client. Cela implique donc d’une part, qu’elle accueille le salarié porté et rend matériellement possible le portage et, d’autre part, qu’elle embauche le porté, devenant ainsi son employeur avec tous les droits et devoirs qui lui incombent. De part cette position d’intermédiaire, la société de portage contrôle la mission, son déroulement, la qualité de la prestation offerte et les échanges entre client et porté.

On pourrait donc définir le portage salarial de la manière suivante : c’est un statut innovant qui permet de garantir à chaque partie, placée sur un même pied d’égalité, sécurité, efficacité et liberté. C’est en cela que le portage salarial est un statut innovant et qui innove. Il est le seul statut sur le marché du travail à proposer cette relation tripartite dans laquelle aucune partie n’a d’ascendance absolue sur l’autre. Manager sa vie professionnelle grâce au portage salarial, c’est intégrer cette collaboration tripartite pour répondre ensemble à des attentes, qu’elles soient en terme de service pour l’entreprise ou en terme de travail et de rémunération pour le porté et de la société. Il y a à chaque fois un gagnant !

Pour en savoir n’hésitez pas à contacter ABC Portage

Sources 
Catégorie 
Communiqué de presse