Le contrat de professionnalisation pour les travailleurs indépendants en portage salarial

Le contrat de professionnalisation pour les travailleurs indépendants en portage salarial

Le dispositif de contrat de professionnalisation expérimental en portage salarial a été introduit par l’article 16 de la loi n° 2020-1577 du 14 décembre 2020 relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et l’expérimentation territoires zéro chômeur de longue durée.

En février, un accord de branche (l’avenant n°11 relatif à la mise en œuvre du contrat de professionnalisation du 18 février 2021) a été conclu entre le PEPS et les organisations syndicales afin de donner accès au contrat de professionnalisation pour les salariés en portage salarial.

C’est une véritable avancée pour la branche, qui permet aux nouveaux salariés portés de se former sur leur activité professionnelle en tant qu’indépendant, mais également pour leurs entreprises clientes qui vont bénéficier d’un savoir-faire ainsi que d’un savoir-être encore plus adaptés à leurs besoins.

Ce mode de formation qui associe expérience pratique en entreprise et formation théorique pour mener à bien son activité de freelance, est désormais disponible pour toute entreprise de portage salarial relevant de la convention collective nationale. C’est, tout particulièrement, une belle opportunité pour les salariés en reconversion professionnelle, à qui ce contrat pourra apporter de nouvelles perspectives de carrière. Cette formation représente à la fois une solution pour l’emploi et une solution pour sortir de la crise économique actuelle.

Acquérir une qualification professionnelle

Le contrat de professionnalisation va permettre au salarié porté de suivre dans les meilleures conditions son parcours de formation. Le préambule de l’avenant 11 de la Convention collective des salariés en portage salarial souligne “la haute importance que les partenaires sociaux de la branche accordent à la formation professionnelle et à l’accompagnement des salariés portés, ce qui est un marqueur présent depuis la création de la branche.”

Le contrat de professionnalisation associe des actions de positionnement, d’évaluation et d’accompagnement ainsi que des enseignements généraux, professionnels et technologiques visant à l’acquisition de compétences transverses.

Cette formation va permettre aux salariés portés d’acquérir les compétences essentielles pour mener à bien leur mission avec leurs entreprises clientes :

  • Élaborer une offre commerciale et technique : analyse de la demande client, définition du tarif…
  • Commercialiser son offre commerciale : mise en place d’outils et suivi de la prospection, argumentation et négociation…
  • Exécuter et conduire sa mission de consultant autonome : structuration et pilotage du projet, productivité, communication client…
  • Pérenniser son activité de consultant : suivi de la relation client, outils marketing…

La formation théorique peut s’effectuer dans un organisme de formation externe ou interne à l’entreprise de portage, lorsque celle-ci dispose d’un service de formation.

Un tuteur tout au long de la formation

Le contrat de professionnalisation s’intègre dans un contrat à durée déterminée d’une durée variant entre 6 mois et deux ans ou un CDI. Les heures de formation sont rémunérées à 80% du salaire minimum conventionnel.

Tout salarié recruté dans le cadre d’un contrat de professionnalisation est suivi par un tuteur chargé de l’accompagner. Celui-ci va être sélectionné à la fois par l’entreprise de portage et le salarié porté. Il doit être volontaire et justifier d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans une qualification en rapport avec l’objectif de professionnalisation visé.

Les principales missions du tuteur :

  • Accueillir, aider, informer et guider le salarié porté en contrat de professionnalisation
  • Contribuer à l’acquisition de savoir-faire professionnels
  • Assurer la liaison avec l’organisme ou le service chargé de réaliser l’action de professionnalisation
  • Participer à l’évaluation de l’action de professionnalisation. 

Le contrat de professionnalisation, désormais accessible à l’ensemble des salariés portés en France, témoigne d’une belle progression de la branche du portage salarial dans l’attention portée à l’accompagnement et à la formation des salariés portés. Un apprentissage bienvenu pour toute personne souhaitant se lancer en tant que  travailleur indépendant, mais également un atout de choix pour les entreprises qui externalisent le recrutement de talents et d’expertises.