Dans le cadre de la mise en place du dispositif exceptionnel de l'activité partielle (chômage partiel), le PEPS rappelle le caractère plein et entier du statut de salarié pour l’ensemble des consultant.e.s en portage salarial.

Dans ce cadre, le PEPS estime que le dispositif de l’activité partielle doit pouvoir être utilisé par les sociétés de portage salarial, selon certaines conditions bien précises, pour permettre de compenser la perte d’activité de leurs consultant.e.s portés.

A titre d’information, la baisse de chiffre d’affaires des entreprises de portage salarial avoisine en moyenne 30% en mars ; les prévisions pour avril indiquent une réduction de moitié de l’activité.

Le PEPS informe et accompagne ses adhérents dans le déploiement de ce dispositif car en l’absence de précisions spécifiques à la branche, une démarche collective, responsable et harmonisée de la profession est plus que jamais nécessaire.

Il incombe à chaque entreprise de portage salarial de se conformer aux dispositions légales de mise en œuvre du dispositif pour chaque consultant porté éligible et de l’accompagner pendant cette période.

Catégorie 
Communiqué de presse